En cette période complexe, imprévisible et inquiétante, nous devons rester calme et prendre les mesures adaptées. Aucun d’entre nous n’a été habitué à gérer une crise de la sorte, il faut avant tout garder son sang-froid : ni paniquer, ni prendre les événements à la légère.

Il va de soi que la première mesure de bon sens est d’essayer d’éviter d’attraper le virus. Pour cela, respecter les consignes générales : restez le plus possible chez vous, et si vous devez sortir, portez un masque (nous y reviendrons au point 5), et observez une hygiène stricte avec un lavage des mains approprié et fréquemment répété.

J’espère qu’à ce stade, ces consignes ont déjà été bien comprises par chacun d’entre vous. Pas de promenades inutiles donc, pas de visites de routine chez son médecin ou spécialiste, pas de visites chez vos amis ou votre famille (utiliser internet avant tout), pas de sorties autres que celles exigées par votre travail ou la nécessité de faire quelques courses.

Le temps que durera cette épreuve, il est important de prendre soin de vous de la meilleure manière possible. Voici 10 conseils pour mieux supporter la crise sanitaire en lien avec le COVID-19.

Coronavirus et confinement chez-soi

1.      Bien dormir. Un bon repos est nécessaire pour votre santé physique et mentale, et pour préserver votre immunité. Inutile donc de regarder Netflix ou les actualités en continue, cela serait contreproductif. Sept heures ou plus de sommeil sont ainsi recommandées pour obtenir une santé optimale, ceci a été mis en évidence notamment par une étude du Dr Nathaniel Fletcher Watson, co-directeur du Sleep Medicine Center at Harborview.

2.      Bien s’hydrater. Boire suffisamment d’eau est important en toute saison, mais encore plus lorsque nous sommes confinés en intérieur et que le stress nous entoure. Boire au minimum 1,5L d’eau par jour est important pour un bon fonctionnement des cellules. Si vous avez un récipient en cuivre, ou si vous trouvez une bouteille en cuivre en magasin bio, vous pouvez y stocker votre eau de boisson : c’est une utilisation classique en médecine ayurvédique pour apporter de la force au corps. Le cuivre sous forme d’oligo-élément est aussi utilisé en milieu hospitalier, il participe aux défenses anti-infectieuses tout en en stimulant la production d’anti-oxydants. 

3.      Bien manger. Ce n’est pas le moment de se jeter sur les chocolats ou les produits sucrés ! Des recherches in vitro ont montrées que le sucre blanc (saccharose) réduit la capacité de défense des globules blancs. Remplacez le sucre par du sirop d’agave ou du sirop d’érable qui sont en prime, délicieux. Gardez en tête que les légumes et les fruits sont remplis de vitamines, ils renforceront votre corps tout en vous gardant léger, étant donné que vos déplacements sont réduits. En résumé, votre quarantaine est une opportunité pour manger plus sainement et se détoxifier un peu !

4.      Préserver son immunité. Plusieurs produits naturels peuvent nous aider à améliorer nos défenses. Attention, il ne s’agit pas de faire tous les magasins pour trouver tous les produits de la liste. Allez dans un seul endroit ou commander par internet. Choisissez un ou deux produits et ce sera déjà très bien ! Ne dévalisez pas les rayons des pharmacies.

Il n’est ni nécessaire ni recommandé de prendre tous les produits en même temps.

Covid-19 et système immunitaire

·        La vitamine C :  elle est très présente dans les cellules immunitaires et contribue à leur mobilité. La recommandation est de prendre 100 à 500 mg/jour pour une cure d’un mois.

·        Le chlorure de magnésium est un produit naturel étudié depuis les années 30 pour ses propriétés anti-infectieuses. Le sel de nigari, vendu en magasin bio, est un équivalent au chlorure de magnésium vendu en pharmacie.

·        L’échinacée est une plante très utilisée en phytothérapie pour soutenir les défenses immunitaires.

·        Le zinc protège les membranes de certaines cellules actives dans l’immunité. 10 à 15mg par jour sont suffisant. On le trouve aussi dans les céréales complètes, les noix et les graines.

·        Les probiotiques : de tous types, les probiotiques participent à l’entretien d’un bon système immunitaire. Le mieux est de les avaler à jeun ou de les prendre en décalé de 2h par rapport à vos repas pour avoir une efficacité maximum.

·        Les épices et herbes aromatiques : pensez au curcuma, au poivre, au gingembre, et à la cannelle. Pour les aromates, le thym, l’origan ou le persil.

·        Les huiles essentielles. Inutile de vous asperger d’huile essentielle ou de badigeonner vos enfants avec ! Il n’est pas non plus nécessaire d’acheter trop d’huiles différentes. Les huiles essentielles sont des extraits suffisamment concentrés pour pouvoir être utilisés en faible proportion tout en se montrant efficaces. Attention, avant de les utiliser, renseignez-vous auprès de votre pharmacien pour connaître les contre-indications qui vous correspondent spécifiquement. Préférez les huiles essentielles les plus douces, comme le bois de rose, le bois de hô, le ravintasara, le niaouli, ou le tea tree. Elles peuvent être appliquées en dilution à 10% sur le torse ou la plante des pieds. En diffusion, vous pouvez mélanger par exemple un agrume (pamplemousse, citron, orange, bergamote), avec un conifère (pin, sapin, cèdre, épinette). Et pensez aux huiles essentielles antistress particulièrement utile en période troublée, comme la lavande et le petit grain.

Sources : Dominique Baudoux, L’Aromathérapie - Se soigner par les huiles essentielles, Éditions Amyris, 2008 / Michel Faucon, Traité d’Aromathérapie Scientifique et Médicale, Édition sang de la terre, 2019.

5.      Porter un masque. Si vous n’avez pas de masque, fabriquez en un avec du tissu ! Vous pouvez également le doubler avec des compresses non tissées si vous en avez. Même si cela ne filtre pas comme un masque médical, faites-le. Les masques permettent au minimum de protéger le nez et la bouche des contacts inconscient entre les mains et le visage.

6.      Porter des gants. De la même manière, les gants protègeront vos mains. En rentrant chez vous, laissez vos chaussures, votre masque et vos gants à l’entrée. Puis lavez-vous les mains.

7.      Être solidaires ! N’oublions pas que nous sommes ensemble dans cette épreuve. Inutile de vouloir tout garder pour soi. La période nous invite à tendre la main et aider les personnes qui en ont besoin. En outre, ne dévalisez pas les rayons des épiceries. Déjà, parce qu’il faut penser aux autres, ensuite parce qu’il n’y aura pas de pénurie. Cela n’est pas le cas en Italie aujourd’hui, cela n’a pas été le cas en Chine. Il est très peu probable que la France soit en pénurie de produits alimentaires : la France est le premier pays agricole de l’Union Européenne !

8.      Faire une activité physique. Ce n’est pas parce que nous sommes confinés qu’il faut se laisser aller. Tout comme la nourriture et le sommeil, l’activité physique est importante pour garder un bon moral et déstresser. Vous pouvez tout autant prendre 10 minutes pour faire de simples étirements, ou bien réaliser une séance de sport un peu plus poussée, aucune importance, du moment que vous prenez le temps de bouger un peu. Cela fait circuler le sang et l’énergie, et aide votre corps et votre mental à fonctionner de manière optimale.

9.      Se brosser les dents après chaque repas et utiliser du fil dentaire ou une brossette interdentaire. Nous n’y pensons peut-être pas, mais les semaines qui viennent ne seront pas le moment idéal pour avoir une infection dentaire. Prenez donc le temps de bien vous brosser les dents et d’utiliser soit du fil dentaire, soit une brossette interdentaire, pour une bonne hygiène bucco-dentaire.

Coronavirus et lien social

10.      En profiter pour lire et appeler ses amis. L’angoisse du confinement peut représenter un certain défi. Mais il faut voir le bon côté des choses. C’est le moment de prendre le temps d’appeler ses amis ou des membres de sa famille, de lire, dessiner, écrire ou se reposer. Rappelez-vous que Shakespeare aurait écrit plusieurs pièces majeures pendant sa quarantaine durant une épidémie en Grande-Bretagne.

Bon courage à tous. Nous vous souhaitons, ainsi qu’à vos proches, amis et collègues le meilleur pour votre santé !

 

Mylène Pillot, pharmacienne

 

AVERTISSEMENT : ces propriétés et modes d'utilisation sont tirés des ouvrages et sites de référence. Ces informations ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

Commentaires (2)

    • Pascale O.
    • 2020-03-17 19:43:41
    merci exerçant ma profession d infirmière à domicile j approuve totalement vos conseils simples et judicieux et ils rejoignent ceux que je préconise . Cordialement
    • Carole V.
    • 2020-03-18 19:44:30
    Merci pour tous ces conseils qui sortent de l ordinaire et des recommandations officielles ! Ils complètent pertinemment la feuille de route des précautions sanitaires à s imposer avec une touche bien être bienvenue car zenifiante.

Nouveau commentaire